Resident Evil : City of the Dead

Forum RPG basé sur l'univers des Resident Evil
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Questions sans réponses ? |Claire|

Aller en bas 
AuteurMessage
Leon S.Kennedy
Admin
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 11/02/2009
Age : 26

Fiche JDR
Vie:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Questions sans réponses ? |Claire|   Jeu 29 Oct - 15:33

« Pour la seconde fois dans ma vie moi, Léon Scott Kennedy, je me retrouve dans une ville remplis de morts-vivants. Mais cette fois-ci c'est différent de la première fois. Je ne suis plus aussi perdu que la première fois, l'effet de surprise s'est très rapidement dissipé ce qui m'a permis d'éviter de perdre de précieuse minutes, et de manquer de me faire tuer. En arrivant ici à Evans City, je ne m'attendais pas une seule seconde à tomber dans une ville comme celle de Raccoon City, c'est à dire accidentellement victime des expériences d'Umbrella Corporation. Umbrella Corporation... Voilà maintenant presque trois ans que moi et un petit groupe de personnes composés en autres de Claire Redfield, Jill Valentine et Chris Redfield. Et ce n'est qu'à l'aube de la troisième année de lutte que nous commençons enfin à voir le bout du tunnel. L'espoir de voir notre combat prendre fin, et de voir Umbrella Corporation payer le prix de ses crimes commence à être autre chose qu'un simple rêve. Alors, tant que je tiendrais debout sur mes deux jambes et que mon coeur battra, je vais tout faire pour faire sorte que ce rêve se transforme en réalité »

Deux jours après l'arrivée du groupe au sein de la ville d'Evans City...

Deux jours ont passés depuis l'arrivée de Léon dans la ville d'Evans City... et autant le dire maintenant, Léon ne s'attendait pas à tomber nez à nez avec des morts-vivants. En arrivant ici et en découvrant cette ville remplis de morts-vivants, une multitude de souvenirs plus ou moins douloureux on refait surface. D'habitude, c'était au cours de son sommeil au milieu d'un rêve ou en plein cauchemar que ce genre de souvenirs se manifester, mais cette fois-ci ce n'étais pas le cas. Léon étais bel et bien réveillé, et devait comme dans la ville de Raccoon City se battre contre des morts-vivants. C'est comme un retour aux sources pour Léon et ces compagnons d'infortune, en se retrouvant à nouveau avec des monstres assoiffés de sang et de chair. Ceci est sérieusement perturbant, et ce malgré le fait qu'on a déjà assisté à ce genre de chose par le passé. On ne s'habitue pas à ce genre de chose... c'est impossible et Léon attend encore de voir la personne qui lui dira le contraire pour lui rire au nez.

L'ancienne recrue des forces de police de Raccoon City, et l'un des rares survivants des événements de Raccoon City venaient de pénétrer à l'intérieur d'un des nombreux bâtiments touchés par le virus. Le bâtiment en question étais tout à fait banal. Ce n'étais pas l'un des laboratoires derniers cris et secrets qui faisait la réputation d'Umbrella Corporation... Non loin de là, ce n'étais qu'un modeste hôtel se trouvant en plein centre-ville d'Evans City. Mais que faisait t-il dans ce bâtiment ? Et pourquoi ? Et bien, tout simplement afin d'obtenir des réponses à ses propre questions. Explication... Il y a maintenant un petit moment, Chris Redfield, le chef du groupe Anti-Umbrella reçoit un mystérieux coup de téléphone de Miles Turner, un ancien S.T.A.R.S considéré comme mort, ou tout du moins porté disparu depuis maintenant trois longues années. Le survivant du Manoir Spencer se trouvait dans une petite ville tranquille se nommant Evans City, et où Umbrella semble être omniprésent. La faible quantité d'habitants, et le fait que la ville soit perdu au milieu de nulle part avaient intéressés les fondateurs d'Umbrella Corporation, au point d'y construire un centre secret. C'est là que Chris et ses compagnons interviennent... Selon les dire de Miles, de précieux documents se trouvent dans ce centre. Et ces documents pourraient faire définitivement couler la compagnie pharmaceutique...

Miles demandait tout simplement de l'aide afin d'infiltrer le bâtiment et de reprendre ses documents. Voilà pourquoi il contacta son ancien collègue. Il raccrocha en disant qu'il donnerait plus d'explications si ils le rejoignent. Et voilà comment Léon se retrouve au sein de cette ville perdue au milieu de nulle part et en proie à des morts-vivants tous aussi dangereux les uns que les autres. Et si actuellement se retrouve à visiter cette hôtel, c'est parce que Miles Turner... le mystérieux Miles Turner, résidait dans cet hôtel, plus précisément à la chambre n°12. A peine arrivé dans l'hôtel que déjà Léon est accueillis à bras ouvert par le propriétaire contaminé... Léon leva son arme visant le cadavre ambulant, puis pressa la gâchette...

Deux coups de feux résonnèrent dans le bâtiment, brisant du même coup le silence pesant qui régnait. La cible de Léon tomba à ses pieds, un trou béant entres les deux yeux. Baissant son arme, Léon lâcha un soupire avant d'enjamber le corps et continuer ses recherches en s'avançant dans la direction du comptoir. Où derrière ce comptoir, une dizaine de clés différentes sont attachés. Si vous êtes intelligent, vous comprendrez rapidement pourquoi toutes ces clés se trouvent ici... Je n'ai donc nullement besoin de vous expliquer le pourquoi du comment. Quoique c'est ce que je vais faire... Ces clés servent donc à ouvrir les nombreux chambres de l'hôtel. D'un pas prudent, Léon avançait donc vers le comptoir. Une fois atteins le jeune homme passa la tête par dessus ce même comptoir, et vérifia par la même occasion si un zombie se cachait derrière.

* C'est bon, aucun danger *

Sur cette pensée, Léon contourna le comptoir et attrapa la clé de la chambre n°12. Attrapant donc la clé en question, Léon se retourna victorieux dans la direction de sa collègue.

- Je l'ai...

Ah, oui... J'avais oublié d'y faire allusion. Léon n'est pas tout seul en cette instant. Non, cela serait du suicide de se rendre dans l'hôtel seul. Mais ce ne serait pas impossible, sinon ni Léon, ni Claire ne seraient là pour en parler. En parlant de Claire, la collègue en question se trouve être Claire Redfield, la soeur cadette de Chris. Et l'une des rares personnes que Léon adore plus que tout au monde. Pourquoi l'adore t-il autant ? Peut-être parce que Claire est l'une des rares personnes à le comprendre lorsqu'ils parlent de l'enfer qu'il a vécu à Raccoon City, avec ces monstres aussi repoussant que terrifiant, et la peur omniprésente de mourir et de ne jamais atteindre ses objectifs. Quittant le comptoir, Léon s'approcha d'un pas rapide, mais toujours prudent de Claire avant de dire.

- Bon, maintenant que nous avons les clés, il ne nous reste plus qu'à monter à l'étage et à atteindre la chambre 12. Après cela nous aurons avec un peu de chance certaines réponses à nos questions.

Il esquissa un bref sourire. Resta un très court instant silencieux, et regarda les escaliers qui se trouvaient au fond de la salle. Il hésita un court instant avant de dire sur un ton protecteur.

- Je passe devant si cela ne te pose pas problème, je me sentirais plus tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Redfield
Admin
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 30

Fiche JDR
Vie:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Questions sans réponses ? |Claire|   Ven 30 Oct - 0:12

    Quand on y pense, tout avait commencé lorsque Claire avait décidé de partir à la recherche de son frère. N'ayant plus de nouvelles depuis plusieurs semaines, la jeune femme n'avait pas hésité longtemps avant d'enfourcher sa belle moto et de traverser le pays pour se rendre à Raccoon City. Le seul moyen d'entrer en contact avec son frère. Malheureusement, elle n'avait pas prévu que ce voyage tournerait au cauchemar. Lorsqu'elle arriva, c'était une ville deserte qu'elle avait trouvé, du moins c'est ce qu'elle croyait. Jusqu'à ce qu'elle entre dans ce resto et qu'elle découvre la terrible vérité. Elle s'en souvenait encore de cet homme... cette chose accroupi près d'un cadavre et en train de le dévorer... Chaque fois que ce souvenir faisait surface, la peau de la jeune femme était parcourue de frisson. Cette fois là, elle avait bien failli mourir. Elle avait couru vers le fond du restaurant, cherchant la porte de secours et était tombée nez à nez avec une arme, pointée sur elle. Une fois encore c'est ce qu'elle avait cru. Mais elle s'était baissée et la balle s'était logée dans la tête de l'homme qui la poursuivait. Elle avait ensuite fait face à celui qui venait de lui sauver la vie. Leon Scott Kennedy. Lui aussi venait d'arriver, lui aussi ne comprenait pas ce qui se passait. Après s'être retrouvés, séparés, et retrouvés une nouvelle fois, ils avaient réussi à quitter la ville vivants. Ils avaient aussi appris la terrible vérité sur ce qui s'était passé et qui en était la cause: Umbrella Corporation.

    A partir de ce jour, la vie de Claire avait basculé. Elle qui était une jeune femme studieuse, avait finalement décidé d'arrêter les études pour combattre Umbrella, pour combattre le Mal. Alors elle avait de nouveau quitter Leon, à regret, pour aller retrouver son frère en Europe. Elle avait ensuite infiltrée un des laboratoires français de la firme avant de se faire prendre et de se faire envoyer sur l'île de Rockfort pour vivre son deuxième cauchemar. Encore une fois elle en sortit vivante et retrouva enfin Chris. Comme tout être humain normal, elle aurait pu partit loin, fuir cette folie, cette menace mais au lieu de cela, elle décida de rester et de combattre. Il y avait trop peu de gens contre ces monstres et Claire n'était pas du genre à avoir peur ou à abandonner. Voilà pourquoi lorsque son frère monta un groupe de résistants, elle fut l'une des premières à le rejoindre. Ce qui n'enchantait pas forcément Chris qui preferait qu'elle soit en sécurité. Mais elle lui avait alors dit qu'elle était plongée dans cette affaire jusqu'au cou et qu'elle ne pourrait plus revenir à une vie normale. Elle devait combattre à ses côtés. Il avait accepté, à contre coeur. Alors Claire avait eu l'immense joie de retrouver Leon. Une des rares personnes à la comprendre. Ils avaient vécu le même enfer et ce genre de chose rapprochait forcément les gens. Au fil du temps, Leon était devenu un véritable ami, une personne particulière pour Claire. Il y avait quelque chose de spécial entre eux, même si elle ne pouvait pas vraiment définir quoi.

    Et aujourd'hui ils faisaient de nouveau équipe, dans un nouvel enfer, une nouvelle ville Evans City. Le jeune homme avait décidé de se rendre à l'hotel pour récupérer des documents dans l'ancienne chambre d'un des S.T.A.R.S. C'est tout naturellement que Claire avait proposé de l'accompagner et les voilà qui étaient dans le hall du batiment. Un zombie renvoyée en enfer par une balle collée entre les deux yeux. La jeune femme l'enjamba à son tour et adressa un sourire à Leon lorsqu'il brandit la clé devant elle.


    - Bon, maintenant que nous avons les clés, il ne nous reste plus qu'à monter à l'étage et à atteindre la chambre 12. Après cela nous aurons avec un peu de chance certaines réponses à nos questions.

    Claire acquiesça. Le plan paraissait simple bien sur, mais jamais rien n'était simple avec Umbrella. Arme en main, Claire était prête à s'engager dans les escaliers lorsque le jeune homme lui annonça qu'il preferait passer devant. La jeune femme se stoppa dans son élan, et le laissa passer avec une grimace.

    "Très bien, dans ce cas je surveillerais les arrières"

    Et elle s'engagea donc à la suite du jeune homme. Comme il fallait s'y attendre, dès le premier palier les deux jeunes gens eurent l'immense surprise d'avoir de la visite. Deux zombies leur bloquaient le passage déambulant sans but précis, jusqu'à ce qu'ils les voient. Ils se dirigèrent droit vers Leon et Claire. Cette dernière, arrivée à hauteur de Leon sur le palier, put aisément se servir de son arme et tira dans la tête du premier zombie. Pile dans le mille, le cadavre s'écroula dans un long ralement qui fit frissonner la jeune femme. Ce zombie n'était surement pas le premier, ni le dernier qu'elle tuait mais jamais elle ne pourrait s'y habituer. Ces créatures étaient des horreurs. Le pire était de se dire qu'ils étaient humains il n'y a pas si longtemps et qu'ils avaient eu une vie, une famille. Mais cette pensée, Claire se l'interdisait, sinon elle ne trouvait pas le courage de leur tirer dans la tête et de sauver sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S.Kennedy
Admin
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 11/02/2009
Age : 26

Fiche JDR
Vie:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Questions sans réponses ? |Claire|   Ven 30 Oct - 23:15

« Tandis que j'étais entrain de monter les marches de l'escalier une à une, je me posais de multiple question. D'autres questions sans réponse, encore une fois à la grande déception de Léon. Des questions comme : Qu'est t-il arrivé à Miles au début de l'épidémie ? Ou encore où sont Chris et les autres au moment où Claire et lui se trouvent dans cet hôtel ? Ces questions sans réponses sont très nombreuses. Trop nombreuses, et c'est cela qui me gêne le plus. Le fait d'être dans l'inconnu est d'autant plus perturbant, je n'ai plus l'habitude de ce genre de chose. Cela me rappelle trop les événements de Raccoon City. Là-bas aussi, j'étais aussi perturbé que maintenant... Allez, il faut que je me concentre sur le présent, uniquement sur le présent. Sinon, le pire pourrait arriver. »

Léon venait enfin d'atteindre le palier du premier étage que déjà un zombie l'attaqua, mais comme si il avait toujours eu l'habitude de ce genre de chose, Léon ne faiblit pas. Ne paniquant pas une seule seconde, il se dégagea de l'étreinte de son adversaire, et le repoussa. Le zombie, tomba sur le cul, et avant même qu'il ne puisse se relever, celui-ci venait de recevoir une balle dans le crâne. Léon ne baissa cependant pas son arme de si tôt, sachant que d'autres zombies peuvent arriver d'ici très peu de temps, attiré par le bruit d'êtres vivants. Léon poussa un bref soupire, lança un bref regard derrière lui et continua sa marche. Le couloir où il se trouvait étais sombre, très sombre et afin d'éviter de se faire prendre dans l'obscurité, Léon décida d'allumer sa lampe de poche. En allumant celle-ci, Léon remarqua bien vite que des zombies avaient élu domicile dans le couloir. Des zombies... oui, mais qui ne sont nullement une menace à présent, et pour cause ceux-ci ont un trou dans le crâne bien visible.

« Miles ? »

Oui, c'était peut-être l'oeuvre de Miles. Mais très vite le jeune homme repris son sérieux. Miles ne peux être la personne se trouvant en ville à savoir manier une arme. La police et les personnes appréciant la chasse sont aussi qualifiés pour se servir d'une arme et tuer un zombie d'une balle dans le crâne. Léon cessa donc de prendre ses désirs pour la réalité et continua ses recherches silencieusement. Qui que ce soit celui qui avait fait ça avait nettoyer le coin... Enjambant les cadavres sans vie des anciens locataires des chambres d'hôtel, qui n'ont pas eu la chance de survivre à cette épidémie. Faisant abstraction de ce genre de pensée, Léon avança très vite en direction de la chambre 12.

« Chambre 6, 7, 8, 9, 10, 11 et... »

Pas de chambre n°12. Ou du moins aucune porte pour celle-ci. Quelqu'un avait réussi à casser les gonds et verrous de la porte avant de pénétrer dans la chambre de Miles Turner. Qui ? Aucun zombie n'est suffisamment fort pour casser une porte. Un humain, peut-être mais pas l'une des créatures d'Umbrella Corporation. Si ce n'est peut-être un Licker ou un Tyran, comme Mr.X. Un frisson parcourut le corps de Léon au moment où le souvenir de Mr.X viens à refaire surface. Certes, Léon n'avait pas été poursuivis par cette créature durant des heures, mais il le rencontra suffisamment à son goût, et son face à face fut amplement suffisant aux yeux de Léon. Bref cessant de réfléchir, Léon décida de pénétrer dans l'un des rares coins connus de Miles Turner.

La chambre d'hôtel de Miles étais en désordre... en bordel complètement. Pourtant, Léon étais certain d'une chose aucun zombie n'est rentré par ici. Seul quelqu'un de bel et bien vivant été rentré là. Sinon, le bazar ne serait pas aussi... aussi humain. Léon avait comme l'impression que quelqu'un étais rentré ici afin de trouver quelque chose d'important à leurs yeux, et non de trouver quelqu'un dans l'espoir d'y manger un morceau. Non celui qui avait fait ça n'étais pas un Tyran, il était humain... bel et bien humain. Mais alors que cherchait t-il ? Ce ne pouvait pas être Miles, à moins de vouloir brouiller les pistes. Léon se tourna vers sa partenaire avant de dire...

- Que pense-tu de ça, Claire ?

Pas besoin d'attendre une réponse de sa part, Léon sait pertinemment bien que Claire n'a aucune idée de ce qui se passe. Pas plus que lui, du moins... Intérieurement, Léon espérait que Chris et Jill soit un peu plus chanceux dans leurs recherches. Poussant un soupire, Léon continua.

- Bon... faisons un tour dans la pièce, peut-être qu'on trouvera des indices qui nous permettra de mettre la main sur Miles, ou encore d'obtenir la localisation de ce laboratoire. Plus vite nous aurons d'indices plus vite Umbrella paiera le prix de ses actes.

Oui, désormais Léon n'étais animé que par le désir de se venger d'Umbrella, ni plus, ni moins... disons qu'il ne vie pas que pour ça, mais qu'il vie en partie pour mettre la compagnie pharmaceutique hors d'état de nuire. Reste à savoir, si ce sera aujourd'hui qu'il réussira à en finir. Il jeta un dernier coup d'oeil en la direction du couloir sombre qu'il venait de quitter pour la chambre d'hôtel de Miles... espérant que ce n'est pas lorsqu'il aura le dos tourner que les zombies arriveront enfin. Finalement, après un ultime soupire Léon partit en avant dans la direction d'une commode renversée.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Redfield
Admin
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 30

Fiche JDR
Vie:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Questions sans réponses ? |Claire|   Mar 3 Nov - 18:48


    Une fois les deux zombies à terre, Claire suivit Leon à travers le couloir, surveillant les arrières et faisant attention de ne pas trébucher sur les cadavres de zombie qui trainaient sur le sol. Ces derniers ne se relèveraient plus, ça c'était sur. Quelqu'un était déjà passé par là, peut être l'ami de Leon qui avait réussi à s'en sortir ou peut être quelqu'un d'autre de l'immeuble. La jeune femme alluma aussi sa lampe de poche, et ne cessa de balayer le couloir qu'ils traversaient pour ne pas être prise par surprise. Elle fit attention à surveiller le plafond aussi car il n'y avait pas que des zombies qui trainaient dans le coin. En effet, elle avait déjà rencontré bien pire comme créature et à cet instant précis elle pensait aux Lickers. Ces derniers se tenaient souvent en hauteur et attendaient patiemment que leurs victimes passent près d'eux. Heureusement, ici il n'y avait pas l'air d'en avoir. Finalement, ils arrivèrent assez vite à la chambre douze, celle de Miles. La porte étant défoncée, Leon n'aurait pas besoin des clés qu'ils avaient pris un peu plus tôt. Poussant un léger soupir, la jeune femme entra dans la pièce principal où un énorme bazar avait pris place.


    "Je pense que quelqu'un est déjà venu ici..."


    Dit-elle en se tournant vers le jeune homme. Ce bazar n'était pas celui de Miles. Bien qu'elle ne connaissait pas le jeune homme et sa manière de vivre, il était évident que c'était quelqu'un d'autre qui était venu ici, pour fouiller et chercher surement la même chose que Claire et Leon. Tout se tenait: les zombies morts dans le couloir, la porte défoncée et maintenant ce bazar. La jeune femme grimaça. Tout cela ne présageait rien de bon. A vrai dire, quand Umbrella était dans le coup, il n'y avait jamais rien de bon qui en sortait de toute façon.

    Claire acquiesça à la proposition de Leon et, sans perdre de temps elle dirigea son faisceau lumineux vers le lit, où un tas de document trainait. Elle fouilla rapidement mais ne découvrit rien de très important. Elle s'accroupit et chercha sous le lit mais les quelques feuilles qui s'y étaient perdues ne révélaient rien non plus d'important. Elle se redressa, fouilla dans le tiroir de la table de nuit mais n'y trouva que quelques dollars et quelques mouchoirs en papier. Elle vit que Leon était en train de fouiller la commode qui se trouvait un peu plus loin. Sans un mot, elle se dirigea vers la salle de bain. Bon ce n'était pas vraiment la pièce où elle pourrait trouver quelque chose d'utile, mais elle voulait juste faire un rapide tour des lieux. Et la demoiselle ne fut pas déçue en découvrant un cadavre à terre, celui d'un zombie. Elle grimaça et décida de l'enjamber, pensant qu'il était mort lui aussi. Seulement, elle se rendit bien vite compte de son erreur lorsqu'elle sentit une pression au niveau de sa cheville. Elle baissa la tête et vit avec horreur que le zombie lui avait attrapé le pied et qu'il approchait dangereusement sa bouche de sa cheville. La jeune femme ne put retenir un cri de surprise et d'horreur avant de se débattre en donnant des coups de pied et, finalement, elle fracassa le crâne du mort-vivant à l'aide du talon de ses Rangers. Le tout, dans un bruit écœurant qui lui fit avoir un haut-le-cœur. Elle recula et s'adossa au carrelage froid de la salle de bain en fermant les yeux, s'empêchant de vomir. Lorsqu'elle contrôla son malaise, elle ré-ouvrit les yeux et vit un morceau de feuille dépasser d'en dessous du cadavre. Elle s'approcha en se bouchant le nez et tira sur la feuille avant de reculer et de sortir de la salle de bain afin de respirer de l'air un peu plus "frais". Elle examina la feuille et vit le logo d'Umbrella sur cette dernière.


    "Je crois avoir trouvé quelque chose d'intéressant"

    Dit-elle à l'adresse de Leon, sans pour autant s'approcher, préférant rester appuyer contre le mur pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S.Kennedy
Admin
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 11/02/2009
Age : 26

Fiche JDR
Vie:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Questions sans réponses ? |Claire|   Mer 4 Nov - 18:40

  • L'armoire n'avait rien donné... si ce n'est un chargeur de Beretta 92. Mais rien d'autres... Pas de papier, aucun papier... Aucun indice qui pourrait mettre Léon et Claire sur la trace de Miles... Miles... Que dire sur Miles, si ce n'est que c'est l'un des survivants du Manoir Spencer. Ainsi que l'un des gars les plus mystérieux que Léon connaisse. Secret, il n'a jamais rien dit depuis l'incident de Raccoon City. Il n'a pas cherché à revoir ses compagnons d'infortune... Bizarre, bizarre... Peut-être a t-il tout simplement des remords quant à ce qu'il s'est passé au Manoir Spencer. Oui, peut-être. Léon a entendu pas mal de chose au sujet de Miles, comme quoi il avait bien mettre une balle dans le crâne de Chris, ou encore de rejoindre les rangs de Wesker. Hum... De quel côté est t-il ? Est t-il vivant ou mort ? Que de questions sans réponses. Léon lâcha un bref soupire, et quitta l'armoire complètement inutile pour s'occuper de la table de nuit.

    Une assiette avec les restes d'un repas datant de deux jours dessus, Léon savait désormais que le S.T.A.R.S n'étais pas venu ici depuis deux jours. C'est déjà ça... Il leva l'assiette, espérant y voir un papier mais ne voyant rien, il l'a jeta sans un mot et fouilla dans le tiroir. Des médicaments... des anti-dépresseurs précisément. Ainsi qu'un bloc-note. Léon se posa sur le lit à côté, et commença à feuilleter le bloc-note avec sérieux. Le numéro de téléphone de Chris... l'adresse d'une pizzeria. Puis des mots... des mots par dizaine qui remplissait les pages. Des mots qui ne formaient aucune phrase... normalement formulée. Hum... curieux. Alors qu'il cherchait à trouver un sens à ces mots, le jeune homme vint à entendre Claire Redfield l'appeler.

    Disant avoir trouvé quelque chose d'intéressant. Sans perdre plus de temps, Léon fourra le bloc-note dans sa poche et se dirigea vers la salle de bain où il avait vu Claire pour la dernière fois. Rapidement, il se rendit compte de la présence d'un cadavre. D'un zombie... Grimaçant de dégoût, le jeune homme regarda silencieusement Claire Redfield afin de détecter une éventuelle blessure mais ne voyant rien, il se concentra sur le papier qu'elle avait trouvée.

    - Montre, s'il te plaît...

    Suite à ça, il attrapa le papier sans un mot de plus et commença à le lire. C'est un ordre de mission venant de l'un des supérieurs d'Umbrella. Peut-être le directeur de la base secrète se trouvant à Evans City, bref Léon commença donc à le lire à voix haute :

    Citation :
    A l'attention du Chef des Opérations Nettoyage

    Ce 26 Août, précisément à 23h17, l'un de nos bâtiments a été victime d'une intrusion. Selon nos caméras, l'intrus en question se trouve être Miles Turner. Nous ne savons pas ce qu'il cherchait, ni ce qu'il faisait ici, et aucune information n'a été volé. Deux hommes ont trouvés la mort, et il semblerait que l'homme ai été lui-même touché lors de la fusillade qui s'est déroulé dans le Couloir 3B. Nous avons appris que Miles Turner se trouve à Evans City depuis maintenant quelques mois, et semble être ici pour des raisons liés aux événements du Manoir Spencer. Les ordres de Spencer sont claires, vous devez envoyés l'une de vos équipes et faire le grand nettoyage. Miles Turner se trouve dans une chambre d'hôtel, la n°12 précisément, à Evans City. Les ordres sont claires, vous devez exécuté l'homme sans perdre plus de temps. Faites en sorte que ce soit fait vite et bien... aucune bavure ne sera toléré soyez en sûre. Il a filé suffisamment de fois entres nos mains, cette fois-ci il ne doit pas s'enfuir. Vous avez moins de trente minutes pour vous rendre dans sa chambre, il ne devrait pas tarder à revenir.

    Message du Dr. Jefferson Wayne qui communique les ordres de Ozwell E.Spencer.

    * Hum... Mystère et boule de gomme. Maintenant nous avons l'identité de ce gars... du moins nous savons qu'il se trouve être l'un des hommes chargés d'éliminer Miles. C'est un Nettoyeur... l'un des soldats spécialement entraîné par Umbrella pour éliminer les personnes qui en savent trop. Et à première vue Miles s'est attiré les foudres de l'un de ces hommes. Reste à savoir, s'il a été éliminé *

    Léon décida d'éliminer cette possibilité de son esprit. Miles étais l'un des meilleures, il avait nettement plus de chance que tous les autres survivants du Manoir Spencer de s'en sortir. C'est un ancien S.T.A.R.S. ainsi qu'un survivant du Manoir Spencer et de Raccoon City... il a ses chances, et elles sont loin d'être mince. Même si il y a des chances pour que Miles soit mort, malgré tout. Si on en croit le rapport, il est blessé... donc cela n'élimine pas la possibilité qu'il se soit fait tuer par les hommes d'Umbrella. Hum... ceci apporte quelques éclaircissements quant à tout ceci...

    - Désormais, nous savons ce qui s'est passé ici, et à première vue Miles ne se trouvait pas ici lors de leurs arrivés dans sa chambre d'hôtel. Le message date de quelques heures avant le début de l'épidémie, il est peut-être possible que l'intrusion de Miles est causé cette épidémie. Hum... bref, cela reste encore à prouver. Bon continuons... on pourrait peut-être trouver quelque chose de plus dans le coin.

    Alors qu'il venait à peine de terminer sa phrase, un événement imprévu vint à arriver... Un bruit inquiétant à l'étage inférieur, plus précisément dans le hall du motel. Des grognements... Pas les grognements des morts-vivants anciennement humains. Mais plutôt ceux des chiens zombies... Léon pouvait les entendre d'ici... ils étaient là, ils les avait vus rentrer dans le bâtiment et désormais Léon et Claire étaient les cibles de ces créatures monstrueuses.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Redfield
Admin
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 30

Fiche JDR
Vie:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Questions sans réponses ? |Claire|   Sam 14 Nov - 23:47

    Claire tendit le papier qu'elle venait de trouver à Léon et l'écouta attentivement pendant toute sa lecture. Voilà un document qui en apprenait plus sur Miles. Ce dernier s'était donc infiltré dans la base secrète d'Umbrella et avait apparament été blessé dans une fusillade avant de s'enfuir. Il était à ce moment même en grand danger, s'il n'était pas déjà mort. Mais la jeune femme avait l'intuition qu'il était encore vivant. Qu'il avait réussi à échapper aux hommes envoyés par Umbrella pour le tuer. Car, à y regarder de plus près, il n'y avait aucune trace de sang dans l'appartement. Bien sur ces Nettoyeurs auraient pu les effacer mais ils auraient aussi rangé tout ce bazar pour qu'il n'y ait aucune prevue de leur meutre. Or ce n'était pas le cas.

    Et puis Claire connaissait Miles par le biais de son frère. Ils avaient travaillé ensemble sur plusieurs enquêtes dont l'incident qui s'était passé à Raccoon City. Chris lui avait assuré que c'était un bon partenaire à qui on pouvait faire confiance sans problème. Qui plus est, il était doué dans ce qu'il faisait. Malin, intelligent et bon tireur.


    Oui continuons à chercher, je ne pense pas que Miles se soit fait avoir, il est trop malin...

    Sur ce, la jeune femme sortit complètement de la salle de bain afin de reprendre ses recherches. Mais lorsqu'elle entendit des grognements provenir du rez-de-chaussée, la demoiselle se figea. Elle lança un regard inquiet à son partenaire avant de serrer son arme dans sa main. Il était déjà trop tard pour fuir et qui plus est, il n'y avait qu'une seule entrée et donc qu'une seule sortie. Et cette dernière était surement inaccessible à cause des chiens zombies. Parce que oui, les grognements qu'ils avaient entendus ne provenaient pas de zombies, ça elle en était sûre. C'était les chiens. Ces animaux qui avaient aussi été transformés en zombies. Mais ces derniers étaient rapides, dangereux et hargneux, rien à voir avec les morts-vivants qu'on pouvait parfois éviter car ils étaient lents.

    Bref, il n'y avait pas de temps à perdre. Les grognements se faisaient plus proches maintenant. Les chiens devaient être arrivés au premier étage. Claire vérifia rapidement le chargeur de son arme et se plaça de l'autre côté de la porte afin que Léon et elle-même soit chacun d'un côté, prêts à accueillir les créatures. Et ces dernières ne furent pas longues à arriver. La demoiselle accueillit le premier chien avec une jolie balle plantée en pleine tête. Les deux qui suivirent furent renvoyés en enfer aussi vite mais les chiens venaient de plus en plus nombreux et Claire dû bouger pour ne pas se laisser piéger dans un coin de la pièce. Ses munitions se réduisaient à vitesse grand V tandis que les chiens arrivaient encore. C'était d'ailleurs assez étrange qu'il y en ai autant dans cet endroit.


    Il faut qu'on bouge!

    Dit-elle à l'adresse de Léon avant d'éviter de justesse un des chiens qui voulait lui sauter dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S.Kennedy
Admin
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 11/02/2009
Age : 26

Fiche JDR
Vie:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Questions sans réponses ? |Claire|   Dim 15 Nov - 13:48

  • Combien étaient t-ils ? C'est la question que Léon se posait à cet instant, il ne se demandait pas comment cela se faisait t-il qu'il y en ai autant, il se demandait seulement combien de chiens allait apparaître ici même. Léon avait cru voir un chenil dans le coin, se doit d'être de là-bas que ces chiens viennent. Mais combien sont t-ils ? C'est là, qui est le plus important aux yeux de Léon. Il lâcha un bref soupire, entres deux coups de feux et élimina un nouveau chien. Une courte pause... les chiens avaient cessés d'arriver. Avait t-il changé de stratégie ? Ou il n'en reste plus ? Léon ne voulait pas chercher à savoir... il y avait encore pas mal de chose à vérifier dans le coin, mais il n'avait plus le temps pour vérifier quoique ce soit. Tout en rechargeant son arme, Léon adressa un sourire voulant se montrer rassurant à Claire. Avant de dire d'une voix calme... dissimulant une peur certaine qui l'envahissait progressivement.

    - D'accord avec toi...

    Il repris son souffle, et continua.

    - A moins qu'il n'en reste tous simplement plus, ils doivent être entrain de réfléchir à une autre manière de nous avoir, elles sont loin d'être conne ces créatures, donc il faut qu'on sorte d'ici. Oublions, l'hôtel. Il n'y a aucune chance de voir Miles dans ce coin... il n'a pas du se faire avoir par les hommes d'Umbrella.

    Restait encore à savoir comment, ils allaient sortir d'ici. A cause de tous ce vacarme, il y a de forte chance pour que d'autres zombies viennent dans le coin. Et si il est vrai qu'ils sont nettement moins dangereux que les chiens zombies, à cause du fait qu'ils sont lent. Ils restent dangereux et redoutable surtout dans des endroits aussi étroit que celui-là. Rester dans cette pièce ne va qu'augmenter les chances de mourir. Ne restons pas ici... Pas besoin de le dire à voix haute, Claire est d'accord avec lui. Il respira un grand coup, changea le chargeur de son arme.

    - Va voir par la fenêtre, s'il n'y a pas des escaliers de secours. Je vais voir dans le couloir, de mon côté... et vérifier si la voie est libre.

    Sans perdre une minute de plus, sur ces quelques mots, Léon quitta la demeure de Miles Turner avant de se rendre dans le couloir. Le mince faisceau lumineux de sa lampe de poche éclaira le couloir de haut en bas, de droite à gauche... ne dévoilant aucune créature sanguinaire. Poussant un soupire de soulagement, Léon continua de marcher sur quelques mètres, dépassant deux portes avant de s'arrêter devant la troisième. La chambre N°9. Hum... Celle-ci était couverte de sang... un cadavre de zombie devant. Léon se baissa un instant, et regarda le cadavre avec curiosité.

    Celui-ci avait la bouche grande ouverte, un mince filet de sang sortant de celle-ci. Il avait un trou béant dans le ventre, et sa chemise blanche était couverte de sang. Du sang encore humide... L'homme en question était mort, il y a encore peu de temps. Reste à savoir quand ? Et par qui ? Ce n'est pas sa blessure qui l'a tué. Non, celle-ci n'a fait que le blessé gravement... Quelqu'un l'a ensuite abattu, afin de lui épargner plus de souffrance. Léon pouvait le savoir grâce au trou dans sa cervelle.

    Ils étaient deux... deux... Mais où est le second ? Fait t-il partie des nombreux cadavres se trouvant dans le couloir. Peut-être que oui, peut-être que non. Honnêtement, Léon Scott Kennedy n'en avait absolument aucune idée. Il lâcha un bref soupire, avant de se relever brutalement et de dire.

    - Repose en paix


    A peine venait t-il se prononcer ces mots qu'un choc violent vint à se faire ressentir. Quelqu'un venait de le frapper au crâne. Qui ? Miles ? Un homme d'Umbrella ? Un survivant ? Pourquoi ? Parce qu'il voulait le tuer, lui et personne d'autre ? Ou parce qu'il croyait que c'était un zombie. Léon ne pouvait le savoir, il ne pouvait pas réfléchir non plus. Il se laissa tomber avant de sentir un homme le tirer par les pieds sur quelques mètres. Léon quitta le couloir contre son gré. Avant de se retrouver dans une pièce sombre... Une chambre très certainement. Laquelle ? Léon n'en avait aucune idée, et il ne pouvait pas le savoir puisqu'il venait de tomber dans les vapes.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Redfield
Admin
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 30

Fiche JDR
Vie:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Questions sans réponses ? |Claire|   Sam 21 Nov - 3:15

    Claire était prête à établir un plan rapide pour sortir de cette chambre sans se faire bouffer par ces chiens, quand justement ces derniers arrêterent d'arriver. La jolie brune laissa échapper un soupir de soulagement même si elle était consciente que le cauchemar n'était pas fini. Ils n'étaient pas encore sortis de la chambre et encore moins de l'hôtel. La jolie brune profita de ce moment de répis pour recharger son arme, avec le reste de munitions qu'elle avait. Puis, elle leva les yeux vers Leon et lui retourna son sourire même si, au fond, elle n'était pas du tout rassurée. Elle écouta le jeune homme, acquiesçant vivement lorsque qu'il dit que ces créatures étaient loin d'être connes. Ils le savaient très bien tous les deux. Ces chiens zombies étaient des êtres dangereux et malheureusement assez fûtés pour tendre des pièges à leur victime. Il ne fit que confirmer ce qu'elle pensait en disant que rester ici était dangereux. Le couloir semblait desert, aucun bruit suspect ne parvenait aux oreilles de la jeune femme. Mais il ne lui inspirait pas confiance. La chambre 12 se trouvait presque tout au fond du couloir et Claire avait l'impression que le traversait de nouveau ne se ferait pas sans difficulté. Elle avait l'étrange sensation qu'ils n'étaient pas en sécurité, plus que ça même, qu'ils étaient tombés dans un piège. Elle eut soudain envie de s'enfuir à toute jambe. De partir de cet hôtel si morbide, de partir de cette ville. Mais elle réprima très vite cette envie, respira longuement et serra son arme dans ses mains. Claire était une femme courageuse et têtue. Elle ne partirait pas tant qu'Umbrella n'aurait pas payé pour tout ce qu'elle avait fait. Mais Claire était aussi une jeune personne, trop jeune pour vivre tout ça. Ce qui pouvait expliquer le moment de panique qui l'avait envahi pendant quelques secondes.

    D'accord... soit prudent...

    Elle fixa Leon dans les yeux quelques secondes avant de se détourner et de se diriger vers la fenêtre, tandis qu'il inspectait le couloir. Dehors les rues étaient desertes. Enfin, il y avait bien quelques zombies qui déambulait à droite à gauche mais aucune trace d'âmes vivantes. La jeune femme laissa échapper un soupir avant de regarder s'il y avait une échelle de secours. Et, il y en avait bien une. Seulement, il y avait aussi quelques chiens qui les accueilleraient en bas. Claire grimaça et se détourna de la fenêtre.

    La jeune femme attendit un petit moment que Leon revienne, seulement il ne revenait pas. Plus les minutes passaient et plus Claire s'inquiétait. Ce n'était pas normal. Pas du tout même. Claire quitta la chambre pour s'aventurer dans le couloir. A l'aide de sa lampe torche, elle inspecta les environs. Aucune créature. Elle s'avança à travers le corridor, appelant Leon sans élever la voix, au cas où. Finalement elle arriva sur le palier du premier étage. Elle tendit l'oreille mais ne releva aucun bruit. Où était-donc passé le jeune homme? Elle s'approcha des escaliers et se recula lorsqu'elle entendit des grognements d'en bas. Elle rebroussa chemin et s'engouffra à nouveau dans le couloir. Elle se stoppa net lorsqu'elle cru entendre quelque chose, arrivée aux abords de la chambre 7. Elle se pencha vers la porte et entendit des bruits de pas. Leon? Un seul moyen de le savoir. Claire empoigna la clanche et la tourna, ouvrant la porte doucement esperant pour que la personne se trouvant de l'autre côté soit son coéquipier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions sans réponses ? |Claire|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions sans réponses ? |Claire|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : City of the Dead :: Role Playing Game :: Centre-Ville :: Hôtel-
Sauter vers: